Retour

 Les Sites choisis 
                    Le premier site historique fut celui de Tassin La Demi Lune (un lieu prédestiné) à l'ouest de Lyon,
                       la qualité du ciel n'atteint pas les standards des meilleurs sites astronomiques mais il permettait
                         de réaliser les tests qui ont permis le développement du concept .

                                L'Observatoire Cosmosoz situé à Tassin la Demi Lune a reçu le Code A63 délivré par l'Union Astronomique Internationale
pour ses mesures astromètriques sur les astéroïdes 532 Herculina et 1021 Flammario le 15 janvier 2005.

En  2005 plusieurs autres sites ont été à l'étude pour une implantation tant en France qu'à l'étranger permettant notamment une
couverture du ciel 24h sur 24 et dans les deux hémisphères. Au vue de cette approche ambitieuse
nous décidons d'ouvrir le premier centre d'Astronomie Internet et de télescopes robotisés en France courant  septembre 2006.
Il se situe entre Gap et Nyons, dans la vallée du Buëch encore préservée à 800 mètres d'altitude : l'Observatoire du Mas des Grès.
 
Ce site touristique peut accueillir et héberger jusqu'à 8 personnes pour des stages d'astronomie.
Sa situation géographique lui confère 300 jours d'ensoleillement par an en évitant au maximum la pollution lumineuse.

Depuis Aout 2006 le site du Mas de Grès est reconnu comme Observatoire (code B10)  par l'Union Astronomique
Internationale pour son suivi d'astéroïdes.

Depuis 2009 nous développement le Cerro Quisco dans l'hémisphère sud au Chili dans la région IV proche du Cerro Pachon - www.astrochili.com

Site de l'Observatoire du Mas des Grès
www.mas-des-gres.com




Site du Cerro Quisco


www.astrochili.com